Quelles sont les causes les plus fréquentes de défaillance financière d’un opérateur immobilier ?

  • Opération mal montée (capacités financières limitées)
  • Défaut de vigilance concernant les actions de l’environnement technique
  • Effet domino sur un groupe immobilier en fragilité financière croissante
  • Commercialisation insuffisante
  • Modification de l’environnement fiscal
  • Carence de l’opérateur (incapacité totale ou partielle)
  • Surcoûts techniques significatifs
  • Problèmes d’approvisionnements
  • Arrêts de chantier (intervention de l’administration ou de tiers)
  • Défaillance d’entreprises (marchés)

 

Le recours à un conseil qui dispose d’une antériorité reconnue sur les dossiers immobiliers complexes contribue à maîtriser les risques. Plus les indicateurs d’alerte sont interceptés en amont, moins les enjeux sont substantiels.

En savoir plus sur l’audit d’opérations immobilières

Notre site internet utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation.